La Pointe du Bile, en Bretagne, au printemps de cette année. Une longue pose de 4 minutes de temps d’obturation — ce qui laisse du temps à la contemplation. Je crois que décidément, je dois aimer la photographie lente !